Améliorer l’efficacité technique de machines de revalorisation du plastique

Dans un souci d’amélioration et de maîtrise de la chaîne de revalorisation de matières plastiques, Bleu Ouvert souhaiterait mettre en place un projet d’intégration des machines artisanales de revalorisation en vue d’une utilisation commerciale. En ayant le processus global des diverses machines, le but sera de permettre à un artisan d’opérer seul la chaîne de montage (avec un gain de volume de production) grâce à l’aide de la robotisation..

DESCRIPTION DU MANDAT

Le projet consisterait à concevoir une chaîne de revalorisation automatisée (minimum d’intervention humaine) permettant :

  • D’alimenter automatiquement une déchiqueteuse grâce à un convoyeur à vitesse programmable ajusté avec le flux complet de la chaîne via des algorithmes selon le type de production sélectionnée – le déchiqueteur pourrait s’arrêter si quelque chose est coincé ou par manque de matières premières à déchiqueter (signal sonore aussi)?;
  • À la sortir du déchiqueteur, intégrer un système de pesage programmable afin de contrôler la quantité de copeaux de plastique acheminée à la machine à extrusion?;
  • Connecter, via un automatisme robotisé, l’extrant du déchiqueteur (récipient des copeaux) à la machine à extrusion dans le but de produire des filaments de plastiques utilisables par les imprimantes 3D.

Utiliser l’open source et l’open hardware.

L’organisme voudrait collaborer avec des étudiants et créer une cellule d’innovation «open source hardware» à l’ULaval, encadrée par Bleu ouvert. Ce projet permettrait de rendre accessibles le recyclage et la revalorisation du plastique ; de faciliter l’autonomie des artisans ; et dans une optique plus grande de développer l’innovation collaborative.

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Bleu Ouvert est un regroupement coopératif autour de la revalorisation du plastique. La mission est de favoriser la revalorisation du plastique directement par les communautés locales, sans passer par les grands industriels. Concrètement, c’est via le modèle coopératif que les membres pourront :

  • Bénéficier d’un réseau de contacts de personnes pouvant les aider dans leur projet de valorisation du plastique ;
  • Acheter ou louer des machines de moulage ou des kits d’assemblages version DIY d’après le développement de technologies libre de droits ;
  • Bénéficier de formations et de conseils en vue de les aider à atteindre la plus grande autonomie possible.

De plus, la coopérative a développé une image de marque Rev plastique et souhaite produire des produits phares pour lancer la marque et créer une certification « Revplastik ». 

Afficher les boutons
Masquer les boutons