Accès savoirs, la boutique des sciences et des savoirs de l’Université Laval

Inspiré du concept de « boutiques des sciences », Accès savoirs est un programme qui donne l’occasion aux étudiants de travailler, dans le cadre de leurs travaux de session, sur des problématiques réelles identifiées par des organismes à but non lucratif de la région de Québec. Une expérience qui enrichit la pédagogie universitaire et renforce l’engagement des étudiants et de l’Université Laval dans la communauté.

 

 

Malgré leur appellation, les Boutiques de sciences (traduction de l’anglais Science shop) n’ont rien de commercial ! Une boutique de sciences a pour mission d’offrir aux acteurs d’une communauté locale qui œuvrent pour plus de justice et d’égalité sociétale la possibilité de bénéficier gratuitement de l’expertise étudiante universitaire, et ce, afin d’améliorer leurs conditions sociales, économiques et environnementales. Ces acteurs (OBNL, coopératives non marchandes, conseils de quartier, regroupement de citoyens, etc.) éprouvent des besoins en termes de savoirs scientifiques et techniques, mais peinent à y accéder, soit parce qu’ils ignorent où la trouver ou encore par manque de ressources.

Une boutique de sciences joue alors le rôle d’interface et de liaison entre ces organisations et les institutions de recherche et d’enseignement.

Nées aux Pays-Bas dans les années 70, les boutiques de sciences se sont rapidement répandues partout en Europe, puis progressivement en Amérique du Nord, en Chine et en Australie. Le Réseau international des boutiques de sciences, qui permet de supporter, promouvoir et connecter les différentes boutiques entre elles, connaît actuellement un grand succès et regroupe près d’une centaine de boutiques partout dans le monde. Depuis 2016, un Réseau francophone des Boutiques de sciences se met également en place.

Très variées dans leur structure et leur fonctionnement, les boutiques de sciences ont néanmoins toutes pour vocation commune une science au service du bien-être collectif ainsi que la démocratisation des savoirs, et de la recherche scientifique.

On peut aujourd’hui observer 2 grands modèles :

  1. Priorité aux demandes et besoins du milieu associatif: les projets peuvent être ou non en lien avec des objectifs scientifiques et impliquent des étudiants de tout cycle, voire préuniversitaire, qui appliquent alors leurs connaissances.
  2. Axé sur des objectifs de recherche et de validation scientifique: les projets émanant du milieu associatif sont sélectionnés en fonction de leur potentiel scientifique. Ces projets sont réalisés seulement par des étudiants de 2e et 3e

Le programme Accès savoirs est né en 2013 sous l’initiative d’une professeure du département d’information et de communication à l’Université Laval, Mme Florence Piron, qui a choisi un modèle qui priorise les demandes et les besoins du milieu. Nous souhaitons à la fois faire bénéficier les OBNL de l’expertise de la communauté étudiante, mais aussi conscientiser les étudiantes et étudiants à ce qui se passe dans leur ville, dans leur communauté. Le programme leur permet ainsi d’être des acteurs de changement, de s’initier au transfert des connaissances et, pour certains, de vivre une première expérience en contexte professionnel.

Par la diversité de ses projets, Accès savoirs est l’un des programmes les plus prolifiques au Québec!

Par définition, une boutique des sciences travaille à éliminer les obstacles qui empêchent la communauté d’accéder aux connaissances issues de la recherche et des travaux universitaires. Ainsi, pour Accès savoirs, la science et les connaissances sont considérés comme des biens collectifs qui doivent donc circuler facilement et gratuitement. C’est pourquoi Accès savoirs publie les travaux réalisés dans le cadre de ses activités en libre accès, selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 non transposé, afin que d’autres organismes puissent s’en inspirer.

Vous pouvez donc utiliser les travaux selon vos besoins, en citant bien sûr les auteurs!

Démocratisation des sciences et des savoirs

Accès savoirs repose sur la conception que la connaissance est un bien commun qui doit être librement accessible et servir le progrès social. Nous nous engageons à mettre à la disposition de tous, gratuitement et de façon permanente, les publications issues de la recherche et les travaux étudiants, le tout dans le respect du droit d’auteur.

Partage des connaissances

Accès savoirs permet la rencontre d’expertises complémentaires. D’une part, le transfert des connaissances et des savoir-faire étudiants contribue à l’amélioration des conditions sociales. Et d’autre part, l’expérience terrain des organismes favorise une meilleure compréhension du monde et enrichit le parcours pédagogique des étudiants.

La mixité sociale

La mixité sociale s’inscrit au cœur des débats sur le vivre ensemble dans notre société. Accès savoirs croit en l’importance de la cohabitation des personnes et des groupes différents socialement, culturellement ou encore de générations différentes, avec comme objectif le partage de valeurs communes.

Responsabilité sociale

Accès savoirs témoigne du rôle important que doivent jouer les universités dans leur milieu. Dans la lignée des principes de développement durable, le programme encourage ses participants à être des agents de changement et à prendre conscience de l’impact qu’ils et elles peuvent avoir sur la qualité de vie des communautés, mais aussi sur le développement des générations futures.

 

NOTRE ÉQUIPE

 

Florence Piron, Fondatrice

 

 

Anaïs Pellerin, Coordonnatrice

Valérie Boudreault-Thiboutot, Chargée de communication

L’équipe d’Accès savoirs est fière de porter ce projet novateur qui permet de créer des liens entre le milieu universitaire et la société civile


Afficher les boutons
Masquer les boutons