Faire un plan de communication pour améliorer la visibilité et la notoriété de S.O.S. Grossesse

Organisme : S.O.S Grossesse

http://sosgrossesse.ca/

S.O.S. GROSSESSE offre un service d’écoute, d’accueil et d’information, neutre et anonyme, à la femme, à l’adolescente ainsi qu’à toute personne qui vit une situation liée à la grossesse, s’inquiète face à l’éventualité d’une grossesse, se questionne au sujet de la contraception. S.O.S. GROSSESSE est un organisme en faveur du libre choix. Notre rôle est de fournir à la personne la meilleure information pour que sa décision soit prise de façon libre et éclairée. En aucun cas, nous ne nous substituons à elle pour prendre des décisions qui la concernent. Depuis la fondation de S.O.S. Grossesse, en 1974, l’anonymat, la neutralité, le respect des décisions ainsi que la motivation de partage et de bénévolat sont au cœur de notre mission et teintent chacune de nos interventions, actions, décisions et collaborations. Parallèlement, la promotion d’une sexualité positive ainsi que la prévention des grossesses non planifiées sont au cœur de notre mission. Nous savons que le choix d’interrompre ou de poursuivre une grossesse peut être déchirant. S.O.S. Grossesse désire intervenir en amont, en offrant, par son service d’écoute téléphonique, des informations justes sur la contraception ainsi qu’en offrant des ateliers de promotion/prévention. Par le fait même, nous sommes préoccupées par la réduction du taux de grossesse chez les adolescentes, comme en témoignent nos activités de prévention auprès des jeunes et nos efforts de concertation avec notre milieu.

Les raisons pour lesquelles l’organisme souhaite un plan de communication

En avril 2016, les bénévoles et travailleuses de S.O.S. Grossesse ont pris part à une discussion sous forme de lac-à-l’épaule qui a permis de soulever les enjeux qui attendent l’organisme au cours des prochaines années. Cette initiative répond à un changement dans le contexte sociopolitique.

Tout d’abord, S.O.S. Grossesse fait face à d’autres organisations d’aide à la grossesse qui ne partagent pas la même philosophie que notre organisme. La population éprouve des difficultés à identifier la différence entre notre organisme, qui est pro-choix, et des organisations anti-choix (pro-vie). Selon S.O.S. Grossesse, les groupes anti-choix sont une menace aux droits reproductifs et à la liberté des femmes. La grossesse non planifiée, l’interruption volontaire de grossesse, l’adoption ou la grossesse à adolescence sont des sujets controversés. La méconnaissance de la population face à la problématique de la grossesse non planifiée, ses issues et les ressources d’aide sont des facteurs préoccupants.

En second lieu, depuis plusieurs années, S.O.S. Grossesse constate, par ses données statistiques, une augmentation des demandes provenant des jeunes âgés entre 18 à 25 ans. L’organisme souhaite s’actualiser à l’évolution des besoins et des enjeux liés à la grossesse non planifiée. Afin d’être encore plus pertinent dans son travail en prévention, S.O.S. Grossesse veut s’intéresser à une clientèle qui s’avère de plus en plus confrontée à cette problématique, soit les jeunes adultes.

La priorité qui est donc ressortie de ce lac-à-l’épaule et qui couvre l’ensemble des sujets discutés est de miser sur la visibilité de l’organisme.

Les objectifs visés avec le plan de communication

Nous aimerions un plan de communication pour nous permettre de choisir efficacement les messages à diffuser pour améliorer la visibilité et la notoriété de S.O.S Grossesse auprès de la population. Notre budget en matière de communication est limité, nous voulons ainsi optimiser nos actions pour avoir un impact maximal.

Le plan de communication aurait 2 objectifs :

  • Faire ressortir la couleur et la distinction de S.O.S. Grossesse aux yeux du public. Notre organisme est la seule ressource en faveur du libre choix face aux trois issues de grossesse dans la grande région de Québec. Malheureusement, nous ne disposons pas des mêmes moyens financiers que nos concurrents.
  • Mettre en valeur les différents services offerts : service d’écoute, d’accompagnement, ateliers dans les écoles, tests de grossesse, deuil périnatal, etc.

Aussi, nous voulons miser sur la notoriété de l’organisme qui se mesure par :

  • La qualité du travail offert par des travailleuses formées pour accompagner les personnes dans leur choix et de façon éclairée;
  • Les valeurs portées par l’organisme et appliquées par un travail rigoureux d’accompagnement;
  • La pérennité de l’organisme au fil des ans depuis sa création il y a plus de 40 ans.

Nous souhaitons de l’aide d’étudiants et d’étudiantes pour nous fournir les moyens d’atteindre cet objectif selon nos moyens financiers et nos ressources humaines. Le plan de communication doit être applicable à moyen terme pour l’organisme (au cours de la prochaine année et la suivante).

Une meilleure visibilité, qui miserait notamment sur la notoriété (expertise) de l’organisme, permettrait de :

  • Rejoindre les jeunes adultes là où ils se trouvent;
  • Poursuivre le travail prévention;
  • Être plus à jour sur les technologies utilisées par notre clientèle;
  • Nous distinguer des autres organismes par nos valeurs (neutralité, confidentialité, etc.);
  • Créer des partenariats avec certains services et par le fait même poursuivre notre travail de concertation;
La structure de l’organisation

L’équipe de travailleuses à S.O.S. Grossesse est composée d’une directrice, d’une intervenante à temps plein et d’une intervenante à temps partiel. Sommairement, en dehors du travail de direction, les travailleuses font de l’écoute téléphonique, des ateliers dans les écoles (prévention) et des rencontres individuelles. Elles forment et gèrent également l’équipe de bénévoles à l’écoute téléphonique. Ces dernières (18) assurent une présence pour toute personne ayant besoin d’information tout au long de l’année, 7 jours sur 7. Finalement, le conseil d’administration (instance décisionnelle d’un organisme à but non lucratif) est composé de 7 administratrices.

 

Afficher les boutons
Masquer les boutons