Faire un plan de communication pour rejoindre des analphabètes

La principale problématique du Cœur à lire est de recruter de nouveaux participants analphabètes, de les intéresser à améliorer leur vie fonctionnelle et citoyenne en venant participer aux ateliers du Cœur à lire en français, en mathématique et en informatique. Au Québec, 53% de la population est analphabète fonctionnelle. De manière générale, une personne analphabète avoue rarement éprouver des difficultés de lecture et d’écriture. Elle a honte. Elle a une faible estime d’elle-même et elle n’ose pas en parler. Ainsi, elle développe des astuces pour cacher cette difficulté à son entourage : je n’ai pas mes lunettes, je n’ai pas une belle écriture, j’ai mal au bras ou à la main, je demande à une autre personne de remplir mon formulaire faute de temps, je refuse un nouveau poste à mon travail, je refuse de faire des examens de compétence, je ne me présente pas à mon rendez-vous, etc.
Pour le travailleur en usine, la lecture et l’écriture sont essentielles pour savoir lire les documents de sécurité ou les plans. Pour le cuisinier, lire les commandes et les formulaires du fournisseur est à la base de son travail. Pour d’autres, le sens des mots est abstrait; la compréhension d’un texte – si court soit-il – est un exercice fastidieux.

Le Cœur à lire souhaite augmenter le nombre de ses participants analphabètes en étant plus visible et présent dans son milieu.

DESCRIPTION DU MANDAT

Le Cœur à lire souhaite augmenter le nombre de ses participants analphabètes en étant plus visible et présent dans son milieu.

Les moyens employés jusqu’ici sont les suivants :

  • Envoi de courriels à nos partenaires de la Corporation de développement communautaire du Grand Charlesbourg, nos membres et nos participants actuels
  • Publications régulières sur notre page Facebook
  • Publicité dans le Charlesbourg Express et les feuillets paroissiaux
  • Publicité radio sur CKRL 89,1 3 fois par jour, 60 diffusions par mois, de février 2017 à février 2018 ainsi qu’une participation à une émission en direct en février 2017
  • Production et distribution d’un recueil de contes, produit par des participants, dans le réseau de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries
  • Parution de certains articles dans le magazine de rue de Québec La Quête
  • Distribution d’accroche-portes et de flyers dans les secteurs de Charlesbourg-Centre et de Saint-Rodrigue
  • Présence dans les fêtes de quartier lors de la Fête de la Rentrée de Charlesbourg et de la Fête de la Famille. Les secteurs principalement atteints par l’analphabétisme sont ceux de Saint-Rodrigue, Charlesbourg Centre et Saint-Pierre
  • Présentation de notre organisme au Centre emploi Québec auprès des formateurs

Malgré tout ce déploiement entrepris depuis notre déménagement en mai 2016, Le Cœur à lire n’a pas été en position de s’imposer et de recruter un nombre suffisant d’analphabètes. Le nombre de membres de notre organisme s’élève à 100 tandis que le nombre de participants analphabètes et immigrants s’élève à vingt. Cela n’est pas suffisant. Le Coeur à lire souhaiterait augmenter de manière significative le nombre de participants par 5.

Suite aux interventions faites antérieurement et décrites ci-dessus, nous sommes à court d’idées et de projets pour séduire de nouveaux participants. Nous sommes conscients que rien de vaut le bouche-à-oreille comme stratégie de marketing. Sachant cela, devrions-nous modifier notre message, abandonner certaines approches et en avancer de nouvelles jusqu’ici ignorées?

Nous aimerions avoir un point de vue différent du nôtre, un regard neuf, une vision, une stratégie qui permettrait au Coeur à lire d’atteindre les analphabètes.

EN QUOI LE TRAVAIL RÉALISÉ SERA-T-IL UN ATOUT AUX SERVICES DE L’ORGANISME?

Un atout? Oui. Essentiel? Oui. Comment recruter des participants (clientèle) qui sont invisibles aux yeux de la société? Notre mission consiste à améliorer la vie fonctionnelle de la population touchée par l’analphabétisme et de leur donner les outils nécessaires pour se diriger dans la ville, lire la posologie de leurs médicaments, combattre l’isolement, compléter un formulaire, saisir le sens des mots et être libéré des chaînes qui les empêchent de s’exprimer.

 

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Le Cœur à lire a été fondé en 1985, à Stoneham. Nous sommes un organisme d’alphabétisation populaire pour les personnes âgées de 16 ans et plus. Notre mission est d’améliorer la vie fonctionnelle et la participation citoyenne par l’acquisition de connaissances de base en français, en mathématiques et en informatique. Nous accompagnons la personne en difficulté de lecture et d’écriture en lui offrant des ateliers de formation adaptée à sa réalité. De plus, notre mission est également de sensibiliser la population à la problématique de l’analphabétisme.

Le Cœur à lire prend à cœur l’alphabétisation de tous pour la construction d’une société équitable, démocratique et solidaire.

Afficher les boutons
Masquer les boutons