Le séchage solaire: un mode de conservation des aliments accessible pour les citoyenNEs?

L’alimentation joue un rôle central dans nos vies individuelles et dans notre transition collective vers une société écologiste. Les Les AmiEs de la Terre de Québec oeuvrent notamment en faveur d’une alimentation qui soit locale et saisonnière, tout en combattant le gaspillage alimentaire. Et ce, dans une perspective de souveraineté alimentaire et de justice sociale. En permettant de conserver des aliments au moment où ils sont les plus abondants et bon marché, grâce à une source d’énergie – le soleil – verte et accessible à touTEs, le séchage solaire nous semble une option prometteuse. Alors qu’historiquement il a été utilisé au Québec (pour le séchage de la morue, notamment), qu’il est toujours en vogue dans plusieurs pays en développement (séchage de céréales, du café), le séchage solaire n’est pas populaire au Québec ces jours-ci.

 

DESCRIPTION DU MANDAT

Nous souhaitons savoir si effectivement, le séchage solaire peut être l’option avantageuse que nous croyons. Le projet consisterait ainsi à creuser les points suivants :

  1. Documenter si et comment le séchage solaire est utilisé par des citoyenNEs ou des collectivités (où? dans quel(s) contexte(s)? quelles conditions pour que ce soit fructueux? quels sont les défis à relever?);
  2. Identifier, le cas échéant, les modes de gestion des équipements de séchage. En existe-t-il qui soient collectifs ou communautaires?
  3. Proposer des modèles de séchoirs prometteurs, dont idéalement certains qui soient faciles à réaliser par toutE unE chacunE (dans la veine DIY), ainsi que fabriqués à partir de matériaux récupérés, accessibles;
  4. Éventuellement, bâtir un guide grand public pour favoriser la dissémination de ces connaissances. »

Nous souhaiterions que les étudiantEs nous présentent ce qui se fait ici et ailleurs autour des points présentés plus haut, qu’elles et ils nous présentent une synthèse des connaissances sur le sujet.

 

EN QUOI LE TRAVAIL RÉALISÉ SERA-T-IL UN ATOUT AUX SERVICES DE L’ORGANISME?

Nous n’avons pas à l’interne les ressources, présentement, de faire ce travail de fond. S’il était fait pour nous, nous pourrions ensuite diffuser cette information, elle éclairerait notre travail actuel et permettrait, éventuellement, de le développement de nouveaux projets. On peut par exemple penser à l’accompagnement de regroupements de citoyenNEs intéresséEs à se doter de l’équipement utile au séchage solaire dans leur quartier. Pour obtenir le financement préalable à de tels développements, il faut s’appuyer sur des informations solides, que nous n’avons pas le temps de rassembler.

 

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Les AmiEs de la Terre de Québec forment un mouvement citoyen favorisant la transition vers une société écologiste. Notre mission consiste à s’organiser collectivement pour promouvoir et défendre nos droits à toutes et tous à un monde écologiquement viable, juste et solidaire. Aussi, elle permet une transformation individuelle et sociale, en agissant concrètement pour la nécessaire décroissance, et la transition vers une société écologiste viable pour les générations actuelles et futures, ici et ailleurs sur la planète. Par l’entremise de l’éducation, l’information, la sensibilisation et la conscientisation, nous favorisons l’adoption d’habitudes de vie écologiquement viables pour une population et une planète en santé, ainsi que pour une meilleure qualité de vie des communautés. C’est par l’éducation populaire autonome et la défense collective des droits que nous accomplissons notre mission. Fort de nos 1 740 membres, l’organisme fait partie d’un réseau soutenu par la base et présent dans 77 pays.

Afficher les boutons
Masquer les boutons