Faire un plan de communication pour mieux présenter l’organisme auprès d’une clientèle variée et dynamiser son image

PROJET RÉALISÉ DANS LE CADRE DE :
Titre du cours : COM-7026 Plan de communication
Faculté – Département : Faculté des lettres et sciences humaines – Département d’information et de communication 
Enseignant(e) : Michel Dumas, chargé de cours
Cycle : 2ème (2 étudiantes et étudiants)

 

Organisme : Organisation Québécoise des Personnes Atteintes de Cancer – OQPAC

www.oqpac.com/

 

L’Organisation Québécoise des Personnes Atteintes de Cancer (OQPAC) est un organisme ressource de première ligne qui offre un soutien essentiel et humain, dans une perspective communautaire, aux personnes atteintes ou ayant été atteintes de cancer ainsi qu’à leurs proches. L’organisation offre des activités et des services qui favorisent l’entraide et la solidarité à travers tout le long du processus de la maladie et encore plus. L’OQPAC est un lieu d’accompagnement dans la continuité de la vie ! Les services offerts sont les suivants : accueil, écoute et accompagnement ; groupe d’entraide et de discussion ; activités sociales et thérapeutiques.

Les raisons pour lesquelles l’organisme souhaite un plan de communication

Notre organisme est unique dans la région par nos services qui sont authentiques et humains. Nous devons nous démarquer d’une vingtaine d’organismes sur le territoire qui disent offrir des services sans pour autant avoir d’intervenants terrain. Ils sont très performants dans le financement et dans la communication de leur succès, mais souvent, ils n’offrent aucun service direct à la population de la Capitale-Nationale (leurs services sont davantage pour le grand Montréal). Nous souhaitons être accompagnés pour devenir plus performants dans notre façon d’offrir nos services qui complètent les trajectoires hospitalières et assurent que les personnes qui ont besoin de ressources (soutien, accompagnement, réadaptation post-traitements, etc.) soient bien servies. Nous sommes très performants dans la relation d’aide. Maintenant, nous devons nous démarquer de ces partenaires qui sont performants dans leur communication en utilisant le marketing de la maladie et nous qui relèguent à tort aux oubliettes.

Sans avoir de réelle stratégie de communication, nous accompagnons près de 2000 personnes annuellement. Nous savons que nous pouvons faire davantage et qu’en planifiant mieux nos communications nous serions plus performants pour obtenir un meilleur financement, nous améliorerions la trajectoire des personnes atteintes de cancer et les partenaires communautaires seront en mesure de nous reconnaître plus efficacement. La communication au sens large est un réel défi pour un organisme comme l’OQPAC (peu de ressources, du personnel maladroit avec l’informatique et les réseaux sociaux, etc.) Nous avons besoin de faire connaître ce pour quoi nous sommes reconnus.

 

Les objectifs visés avec le plan de communication

De manière générale, nous souhaitons augmenter la visibilité de l’OQPAC auprès de plusieurs types de clientèles, à savoir les professionnels du milieu de la santé (médecins, infirmières, travailleurs sociaux, etc.), les partenaires communautaires et les personnes atteintes de cancer et leurs proches.

Nous voulons :

  • Faciliter les relations publiques pour que le public et les partenaires perçoivent la distinction de notre organisme parmi la panoplie d’offres de « services »;
  • Trouver une meilleure manière de présenter l’OQPAC pour rehausser la qualité de nos demandes de financement et augmenter nos opportunités de financement
  • Faciliter la trajectoire de services pour les personnes atteintes et leurs proches.
  • Bien présenter et « vendre » les bienfaits des activités offertes, telles que la sophrologie, les ateliers créatifs, la massothérapie, etc.
La structure de l’organisation

L’organisme est composé d’un conseil d’administration comprenant 7 personnes bénévoles : 3 personnes atteintes, 3 proches aidants et 1 membre sympathisant. De plus, une équipe de 5 employés à temps partiel s’occupent des interventions, de la coordination, de l’animation et du secrétariat. Enfin, nous avons plus d’une 50 de bénévoles s’impliquant sur différents projets pour nous aider.

Afficher les boutons
Masquer les boutons